Qu’est-ce qu’Ibidem ?

Ibidem est un catalyseur d’objectif permettant à son utilisateur comme à son créateur d’avancer sur le champ sacré de la culture.

Des termes un peu pompeux vous en conviendrez, mais il nous fallait avant tout exprimer la capacité de la revue à présenter un objet d’art au grand-public. 

Toutefois, Ibidem offre également d’autres compétences. Elle donne accès à l’expertise d’un historien de l’art qui sait comment mener à bien séminaires thématiques ou journées d’étude dédiées à un public spécifique.

Ibidem c’est aussi d’autres aptitudes en lien avec le monde de l’art. Des estimations de pièces, des complétions de vos besoins professionnels en tant que consultant spécialisé ainsi que des rédactions scientifiques spécialisées, pour catalogue d’exposition ou pour objectif de recevabilité historique par exemple. 

Nous détenons un large catalogue de compétences, toutes mises à l’épreuve durant plusieurs évènements, nous donnant une expérience développée en tant qu’historien de l’art.

Artemisia Gentileschi, Judith décapitant Holopherne, 1620-21, huile sur toile, Musée des Offices, Florence.
Artemisia Gentileschi, Judith décapitant Holopherne, 1620-21, huile sur toile, Musée des Offices, Florence.

Qui sommes nous ?

Une question existentielle s’il en est. Par l’usage du « nous » empirique, nous désignons un historien de l’art spécialisé dans l’étude de l’iconographie vénéto-byzantine (XIᵉ – XIIᵉ siècles) et initié à l’art impérial de Constantinople, entre la période Comnène et la fin de la période Paléologue (XIᵉ – XIVᵉ siècles).

Nous avons eu la possibilité de vivre sur une longue période en Europe de l’Est, à Venise mais aussi à Istanbul, le berceau de l’art byzantin. Ces séjours de recherches nous ont évidemment donné l’opportunité d’étudier certaines pièces ainsi que certaines problématiques spécifiques. Nous avons pu observer en détail les plus belles pièces du monde, abritées au sein des bâtiments les plus magnifiques. Un travail qui fait voyager, aussi passionnant qu’éreintant il faut bien le reconnaître parfois…

Pour toute demande d'information concernant une prestation en tant qu'historien de l'art :